La coqueluche peut être fatale chez les nourrissons.

Quels risques votre bébé court-il en cas de coqueluche ?

La coqueluche est à nouveau de plus en plus fréquente. Les principales victimes sont les nouveau-nés.

Dans l’ensemble du monde occidental, et donc également en Belgique, où la vaccination anticoquelucheuse a été instaurée depuis des dizaines d’années déjà, le nombre de cas de coqueluche augmente à nouveau. En 2012, 101 cas de coqueluche ont été déclarés en Région wallonne et 50 cas en Région bruxelloise. Ce nombre est en augmentation de près de 30 % par rapport aux années précédentes.

Les principales victimes sont les nouveau-nés non ou les nourrissons insuffisamment vaccinés. Depuis 2010, on dénombre chaque année en Belgique 1 à 5 décès de jeunes enfants des suites de la coqueluche. La coqueluche est également l’une des causes les plus fréquentes de décès dû à une infection bactérienne chez les bébés. Les bébés non vaccinés et partiellement vaccinés courent le plus grand risque de complications liées à la coqueluche, d’hospitalisation et même de décès. En Europe, plus de 94 % des décès associés à la coqueluche surviennent chez les enfants âgés de moins de 12 mois.

Dans notre pays, la vaccination des bébés commence à l’âge de 8 semaines, mais la protection ne survient qu’après 2 à 3 doses, soit seulement après 12 à 16 semaines. Avant l’âge de 12 à 16 semaines, les nourrissons peuvent donc être atteints de la coqueluche.

Contactez votre médecin pour plus d’informations.

Comment protéger malgré tout votre bébé durant ses premières semaines ? Vous souhaitez en savoir plus sur la prévention de la coqueluche chez votre bébé?

Testez vos connaissances sur la coqueluche
GSK Logo

This website is funded and developed by GlaxoSmithKline.
© 2018 GlaxoSmithKline Pharmaceuticals. All rights reserved.
politique de confidentialité | conditions d'utilisation | Déclarer un effet indésirable


E.R. GlaxoSmithKline Pharmaceuticals sa/nv, Avenue Pascal 2-4-6, 1300 Wavre, Belgique
BE/BOO/0011/13(1) - Mai 2018